Coaching

Quelques réflexions personnelles sur la pratique du coaching, au fil de l’eau de mes accompagnements, avec des ressources utiles et des outils pratiques pour les collègues coachs et les personnes avec qui je partage un bout de chemin.

Métaphores

La métaphore constitue un moyen poétique d’appréhender quelque chose ou certains aspects d’une situation ou d’un objet de réflexion au sens large, en l’assimilant à autre chose de plus familier. Poétique parce qu’il donne à imaginer, à penser décalé, en liant des concepts a priori complètement différents pour faire ressentir et s’exprimer des émotions, avec un détachement sans risque, en faisant “comme si…” Utilisée pour résoudre un problème, une difficulté, elle permet de ramener une situation complexe à une représentation plus simple, plus satisfaisante, qui offre des réponses à certaines questions.

Culpabilité

Comment se sent-on coupable? La question de la culpabilité m’intéresse à plusieurs titres: Ce sentiment qualifié communément de négatif parce qu’associé à une certain mal-être, est aussi connoté indésirable socialement, associé à un jugement extérieur. Il le devient d’autant plus que le mot “bienveillance” est invoqué à tout bout de champ dans les entreprises, comme un prérequis à toute forme de communication. “Nous souhaitons poser un cadre bienveillant pour la réunion”, comme si le comportement naturel en dehors ne l'était pas, et instillant une certaine culpabilité sur nos mauvais comportements passés.

Le syndrôme de l'imposteur

Une perspective dans le langage du don

Ce sentiment lorsqu’il perdure, peut se manifester par des redondances dans les comportements. Les sujets peuvent en avoir plus ou moins conscience mais ne sachant comment s’en sortir, ils peuvent plonger dans le déni. Ils sont enfermés dans le cercle vicieux du syndrôme de l’imposteur. IGNORER - PRENDRE - REFUSER - GARDER IGNORER renvoie au déni d’un certain nombre de faits. Le déni est inconscient par nature. Prendre conscience du déni est déjà le signe d’en sortir.

Approche Orientée Solution

Pour résoudre un problème, nous mettons en oeuvre des stratégies pas toujours conscientes et bien sûr pas équivalentes ni du point de vue de leurs résultats attendus, ni des moyens à mettre oeuvre pour les obtenir. Le réflexe le plus communément admis est de se focaliser sur la situation problématique en cherchant à la décomposer pour trouver une solution simple à chaque problème simple. Il s’agit de l’approche analytique ou cartésienne.
Zone de contrôle

Zone de contrôle

Une représentation utile de ce que l'on peut faire pour soi et pour les autres

Votre petite voix intérieure vous alerte: “Nous traversons actuellement une zone de turbulences.” Selon la situation, elle pourrait ajouter “Retournez à votre siège et attachez votre ceinture jusqu'à ce que les voyans repassent au vert”. Concepts associés Locus de contrôle Lâcher prise Cercles d’influence La métaphore de la plaque de cuisson d’Alexis Monville

Biais cognitifs

Mes lectures liées au sujet: Olivier Sibony, Vous allez commettre une terrible erreur Factfulness Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens Daniel Kahneman, Thinking, Fast and Slow Références Web: Présentation sur les Processus de décision - Se libérer des biais cognitifs
Le cadran de Ken Wilbert

Le cadran de Ken Wilbert

Ken Wilbert est un écrivain américain, fondateur de l’Integral institute, dont le principal objet est de promouvoir la “théorie intégrale de la conscience” ou “théorie intégrale”. Un des outils mis à disposition et révélateur de cette réflexion, consiste à faciliter le prise de conscience de la réalité en l’observant sous différentes perspectives. Le principe est de considérer que tout ce qui arrive (par exemple un événement, un problème) peut être considéré selon 4 points de vue afin de se prémunir des principaux angles morts.