Agilité

J’ose le dire, l’agilité fait partie de mes racines et influence en grande partie ma façon de penser et d’agir. C’est à partir de l’agilité et grâce à des personnes inspirées par ce mouvement que j’ai redécouvert le monde et continue d’approfondir mes connaissances dans d’autres domaines et disciplines que l’informatique, mon métier d’origine.

Là où d’autres l’utilisent comme un qualificatif à la mode en l’annexant à leur domaine de compétence initial, j’en fais ici un arbre très ramifié de bon nombre d’autres concepts, pratiques et méthodes, en les annexant à mon tour à mon référentiel, en faisant toujours le lien aux racines.

Avant de grimper aux branches, ce que je veux ajouter, c’est que chacun fait sa propre construction du monde comme il peut, et qu’il n’en existe pas une meilleure qu’une autre. L’important pour moi est qu’elles arrivent à se comprendre avec quelques termes en communs pour en offrir une palette de couleurs plus variée, plus vivante.

Cette section véhicule une représentation de l’agilité réduite, subjective, limitée à quelques billets d’humeurs et de réflexions instantanées livrés au gré des événements. Elle sera probablement peu révélatrice finalement de ce que peut être le parcours modèle d’un “agiliste”, si ce n’est par son caractère empirique, son imperfection, ses insuffisances, et pourra aussi paraître quelque peu désordonné au regard de certains blogs plus lisses et plus flatteurs.

J’espère néanmoins que vous pourrez y découvrir des choses, le route vers des sources extérieures utiles, pour construire votre propre chemin.

Adaptabilité

1. Adaptabilité de l’entreprise L’entreprise demande de la flexibilité aux employés sur les horaires, les postes de travail pour maintenir ou accroître sa productivité et sa rentabilité. Elle demande aussi de la mobilité, de l’employabilité avec des compétences relationnelles au delà des compétences techniques aux candidats à ses mêmes postes, pour mieux se fondre dans le moule. Tous ces moyens constituent les leviers de son adaptabilité à un monde complexe en constante et rapide évolution, à la pression du marché, de la la concurrence, à l'évolution des attentes et besoins fournisseurs/partenaires/clients/consommateurs, afin de préserver l'équilibre financier et si possible augmenter les bénéfices des principaux intéressés aux résultats de l’entreprise.

DevOps

La mode est au DevOps. A regarder les profils recherchés par les entreprises, le terme devops apparaît souvent comme une compétence à part entière “Cherche ingénieur devops”, au même titre que “développeur full stack”. Si ce dernier relève plus de la compétence verticale, le devops est plutôt par sa définition même, une compétence horizontale du point de vue du découpage classique et séquentiel des activités de développement logiciel. Ce qui peut interroger c’est le fait de demander toujours plus de compétences sur un CV, alors qu’il suffirait de rassembler des personnes dans une équipe et de leur donner l’autorité et les moyens d’apprendre ensemble pour que l'équipe se développe verticalement et horizontalement pour répondre au promesses de performance du devops.

Le paradigme du don vu par un Scrummaster

Cette histoire reflète quelques séquences de mon dernier accompagnement qui m’a servie à la fois d’exemple pour illustrer les relations de don, et aussi d’introspection sur ma posture du coach à chercher la meilleure réponse à chaque situation, pour permettre à chacun et au groupe de trouver le chemin le plus rapide vers la performance et l’autonomie. Voici le script extrait du livret sur le don de l’agilité radicale aux formations de Noël.

Scrum birthday

Nous sommes le 18 Novembre 2020, 17:00 Toulouse - 2ème semaine du 2ème confinement. C’est la première fois que j'écoute en direct la conférence de lancement de la toute dernière version du Guide Scrum, à l’occasion du 25ème anniversaire de Scrum. Je ne suis pas le seul, les messages dans le chat défilent à toute vitesse. Comme je me lasse d'écouter, en même temps, je découvre le livret que j’ai imprimé en couleur comme à l’habitude, pour y surligner des changements et y annoter des choses qui m’interpellent.

Agile Fluency

Agile fluency

Charles Pépin : “Un modèle est exemplaire et inspirant parce qu’il est inimitable”. Court rappel sur ce qu’est “Agile Fluency” Agile Fluency est un modèle permettant à une équipe de se situer dans une grille de 4 zones ou lieux plus ou moins favorables selon son contexte, afin d’envisager plus clairement l'évolution de ses pratiques en fonction de ses intentions et des moyens qu’elle est prête à accorder à cette évolution.
Start with Why

Start with Why

Commencer par le pourquoi ?

“Start with Why ?” La plupart des personnes dans les organisations savent dire assez précisément ce qu’elles font, mais elles se trouvent moins locace lorsqu’il s’agit de dire comment et encore moins pourquoi elles le font. C’est à partir du même constat que Simon Sinek a défini un modèle, le Golden Circle, invitant à s’interroger ces 3 domaines de questions et l’ordre dans lequel il serait plus profitable de se les poser:

Feedback, pourquoi ? comment en débattre ?

Le feedback est une des valeurs essentielles de l’Agilité. L’explication originale est certainement donnée par Kent Beck dans “eXtreme Programming explained”, qui en a fait une des 5 valeurs fondamentales de la méthode XP. Selon le contexte, la forme et les qualificatifs qu’on lui donne, plein de choses ont été dites sur le feedback et ses vertus: Marketing - Product Management / Comment recueilir le feedback des clients ?

3 antipatterns agiles et 7 indicateurs de vol

Quelques signes de faux-agile et comment s'en prémunir

Cet article est inspiré d’une présentation en ligne d’Agile Inside Out dont je reprends les idées phares au travers des 3Ps et des 7Fs que j’ai trouvés pertinents. Le texte est de ma composition. Les 3 Ps - Les 3 principaux manquements des équipes agiles PULL PRODUCTIVITY PREDICTABILITY Un kanban sans flux tiré Mistake 1: A lack of PULL - “But we’re doing Kanban!” Il est assez facile de voir comment va le flux.

Pourquoi innover ? En quoi l’innovation est utile à l’entreprise, aux groupes humains ? La capacité à innover est une qualité des organisations pour continuer à se maintenir, à subsister dans un environnement contraint. Cette formulation conduit à penser que sans perturbation ou sans risque pour sa survie ou régression sur le plan de ses conditions d’existence, une organisation n’aurait pas à travailler sa capacité d’innovation. Hors l’innovation consiste justement à observer