coaching

Coaching

Cette section regroupe quelques réflexions personnelles sur le coaching. Pour préciser la perspective avec laquelle j’aborde le coaching dans ce blog, vous pouvez éventuellement commencer par un à propos de coaching
A propos de coaching

A propos de coaching

En venant ici, vous vous attendez à apprendre quelque chose, sur le coaching, sur moi, et peut-être sur vous même. Même si l’interaction est limitée, je vous propose de répondre simplement à 2 questions: Quelle définition du coaching recherchez-vous ? Et quand vous l’aurez trouvée qu’adviendra-t-il ? Ces deux questions sont aussi les questions que je me pose toujours de façon récurrrente, tant les réponses peuvent évoluer d’une situation à l’autre, et engendrer d’autres questions.
Approche appréciative

Approche appréciative

Parler d’approche appréciative en respectant l’esprit serait la moindre des choses. Je vais tenter de m’y employer dans cet article en acceptant une part d’interprétation subjective des sources de mon expérience. Dans la forme et dans le fond, l’approche se veut résolument positive, et il convient donc d’employer une formulation positive. Il s’agit ainsi d’éviter la comparaison caricaturale avec d’autres approches que vous auriez pu mettre en oeuvre avec des résultats variables selon votre propre perception.

Culpabilité

Comment se sent-on coupable? La question de la culpabilité m’intéresse à plusieurs titres: Ce sentiment qualifié communément de négatif parce qu’associé à une certain mal-être, est aussi connoté indésirable socialement, associé à un jugement extérieur. Il le devient d’autant plus que le mot “bienveillance” est invoqué à tout bout de champ dans les entreprises, comme un prérequis à toute forme de communication. “Nous souhaitons poser un cadre bienveillant pour la réunion”, comme si le comportement naturel en dehors ne l’était pas, et instillant une certaine culpabilité sur nos mauvais comportements passés.
Le syndrôme de l'imposteur

Le syndrôme de l'imposteur

Une perspective dans le langage du don

Ce sentiment lorsqu’il perdure, peut se manifester par des redondances dans les comportements. Les sujets peuvent en avoir plus ou moins conscience mais ne sachant comment s’en sortir, ils peuvent plonger dans le déni. Ils sont enfermés dans le cercle vicieux du syndrôme de l’imposteur. IGNORER - PRENDRE - REFUSER - GARDER IGNORER renvoie au déni d’un certain nombre de faits. Le déni est inconscient par nature. Prendre conscience du déni est déjà le signe d’en sortir.

Bibliothèque coaching

Je partage ici mes ouvrages préférés ou d’actualité sur le coaching avec quelques notes de lecture et idées maîtresses sur l’utilité pratique pour clients et accompagnants.
Approche Orientée Solution

Approche Orientée Solution

Pour résoudre un problème, nous mettons en oeuvre des stratégies pas toujours conscientes et bien sûr pas équivalentes ni du point de vue de leurs résultats attendus, ni des moyens à mettre oeuvre pour les obtenir. Le réflexe le plus communément admis est de se focaliser sur la situation problématique en cherchant à la décomposer pour trouver une solution simple à chaque problème simple. Il s’agit de l’approche analytique ou cartésienne.
Le Pouvoir Des Habitudes

Le Pouvoir Des Habitudes

Les habitudes ont le pouvoir de nous simplifier la vie, mais aussi parfois de nous la compliquer. Comment nous rendons-nous prisonniers de nos habitudes ? Comment reprendre la main sur nos comportements automatiques ? Comprendre le mécanisme des habitudes Apprendre à s’en servir pour soi et pour les autres 1. Quelques apprentissages / extraits du livre Habitude: Un comportement automatique pour libérer notre cerveau à faire des choses plus complexes…
Vous allez commettre une terrible erreur

Vous allez commettre une terrible erreur

Ce livre traite des biais cognitifs dans la prise de décision. L’auteur {{ author }} expose brillamment la problématique. De cette lecture j’en tire quelques enseignements sur plusieurs plans: En coaching de dirigeant / manager En coaching individuel En coaching collectif : A titre personnel : Comment se prémunir soi-même d’erreurs de jugements et d’appréciation d’une situation ? Il est coutume de dire que le coach doit s’effeorcer de partir d’une page blanche avec son client, pour l’aider à exprimer et à explorer ce qui doit l’être.
Coaching existentiel

Coaching existentiel

Pour un accompagnement spécifique des personnes en perte et quête de sens.

Au cours de nos vies, nous nous posons assez régulièrement des questions: “Suis-je bien au bon endroit ?” ou “Suis-je sur la bonne voie ?” En regardant le futur, nous ne savons plus trop quoi faire, “Où est ma place ?”, “à quoi bon te projeter si loin, alors que tu ne sais pas ce que ta journée te réserve ?” En interrogeant le passé, “comment ai-je fait pour arriver là ?