code design

Numérique responsable

Cette section vise à couvrir des questions et solutions pour un développement de produits et services numériques responsable. S’interroger sur notre rapport aux technologies numériques en tant que consommateur ou producteur, à titre individuel et collectif, est un premier pas important dans la prise de conscience des effets négatifs de nos comportements avec bien souvent des solutions simples à mettre en oeuvre pour les atténuer. Il s’agira ainsi de révéler les potentiels bénéfices pour soi, pour les équipes et les entreprises à investir ces questions de la meilleure façon possible.

Dette technique

Qui décide de s'endetter, quand, pourquoi et de combien ?

Quand utiliser et jusqu’où pousser la métaphore de la dette technique en développement logiciel ? C’est la question que je me propose souvent quand j’accompagne une équipe. Et en général, j’utilise ou invite à trouver d’autres métaphores pour exprimer plus précisément la situation. Quand on n’en parle pas et que l’on ne la conçoit pas Bien que tout le monde sache ce qu’est une dette, et que le concept de dette technique soit connu de pratiquement tout développeur, il se peut que l’on n’en parle pas.

klub meteor

Voilà plusieurs fois que des utilisateurs de l’application klub m’informent que leur proposition a disparu. C’est dommage, car c’est certainement un frein à réessayer plus tard pour proposer un livre intéressant au klub, et probablement une occasion manquée de faire de nouvelles découvertes. Même si l’essentiel est ailleurs que dans l’application, ce qui est certain, c’est que l’expérience globale des klubers et en particulier des nouveaux, est dégradée. Nous pourrions faire plusieurs hyptohèses, mettre en place des mesures, des stats sur l’accès aux différentes fonctionnalités, mais ma priorité est déjà de voir ce qui ne va pas et de corriger le bug.

Architecture Decision Record

Ne cherchez pas de contrepetterie dans ce titre. En disant cela, vous êtes tenté bien sûr d’en trouver une. Curieusement l’attirance pour l’interdit fonctionne souvent mieux que l’obligation. Tout le monde se rappelle que dans le manifeste agile il est écrit “un logiciel qui fonctionne plutôt qu’une documentation exhaustive”. Cette phrase a autorisé à braver le caractère obligatoire et exhaustif de la documentation. Il revient assez souvent que l’on me dise que dans les projets agiles, la documentation est trop incomplète voire absente.