Interpolation dynamique des changements

Pour trouver le bon équilibre des forces

Au sens mathématique, l’interpolation est une fonction ou une méthode qui vise à définir un point à partir de deux autres, appelés poles.

Cet article vise à exploiter ce concept pour aider une personne ou une organisation à réfléchir sur ce qui est en train de changer, comment, et la façon dont elle peut définir et influencer ce changement. Il s’agit de se consacrer à un type de changement suffisamment important, qui s’opère sur un temps suffisamment long pour qu’il puisse être conscientisé, désiré, et éventuellement soutenu et supporté par une démarche d’accompagnement au bénéfice du client.

Le langage du changement est déjà très fourni et révèle bien la complexité du domaine. Alors pourquoi aller chercher dans les mathématiques un nouveau mot, qui conduit de plus à penser que cette complexité pourrait se ramener à une simple opération algorithmique ou géométrique ?

C’est justement à partir d’un modèle simple, visuel que l’on pourra révéler plus facilement les manques et le besoin de les combler. Un modèle trop parfait apporte souvent trop de contraintes, demande trop d’explication pour qu’il puisse être apréhendé rapidement par les parties prenantes et pour qu’il leur soit réellement utile. Au mieux, il confirmera la complexité de la situation et la difficulté d’en changer, maintenant le statuquo.

A situation complexe, nous n’avons pas besoin d’un modèle compliqué, mais d’un modèle simple à partir duquel une équipe peut plus facilement appréhender la complexité. Voici donc les objectifs de ce que je cherche à obtenir:

Objectifs:

  • Une représentation simple du changement qu’une personne ou une organisation peut vivre. Cette représentation “générique” peut se traduire par une métaphore du changement avec laquelle elle pourra explorer sa situation et imaginer une voie de progrès.

  • Lors de l’atelier, faire vivre un déplacement physique, dans l’espace et le temps d’une expérience pour aider l'équipe à s’imaginer un changement concret.

Interpolation du changement d'état

Le concept me séduit pour son applicabilité à plusieurs situations ou domaines justement moins mathématiques, pour lequel le travail consiste justement à définir un bon point intermédiaire entre deux poles caractérisés par une certaine complexité et donc incertitude.

Les 5 états du changement de paradigme dans la spirale dynamique

Clare W. Graves est l’inventeur de la Spirale Dynamique, dont voici un rapide résumé, pour nous conduire à un modèle de changement intéressant.

L’idée première est que notre vision du monde est un construit suffisamment cohérent de concepts, valeurs, principes de fonctionnement, qu’il appele V-Mème. Chaque VMème est construit sur la base du VMème précédent, en particulier pour pallier ses inconvénients, son inadaptation à l'évolution de la situation, du contexte. Il existe ainsi plusieurs V-Mèmes dans une société, une organisation ou un individu avec un VMème dominant. Au delà des pertubations mineures qui peuvent être gérées par des ajustements momentanés de comportements tirés de différents mèmes, certaines perturbations
Un changement de V-Mème dominant est possible sous certaines conditions et selon un scénario que Clare W. Graves à représenté en 5 étapes par lesquelles passe successivement une personne ou une organisation:

  1. L'état Alpha = l’organisation / la personne pense avoir toutes les solutions aux problèmes qui se posent (ou sinon il n’y a pas de problème)
  2. Le point Beta = apparition de problèmes insolubles dans ce niveau de conscience, et que l’on ne peut plus nier
  3. Le creux Gama = face à la prise de conscience de ces problèmes, l’inquiétitude grandit, le moral baisse, avec des variations d’humeurs colère, dépression et des comportements qui font plus penser à une régression.
  4. Le saut Delta = après une illumination, on retrouve une voie rapide d’action et d’adaptation vers une situation nouvelle et plus satisfaisante
  5. Le nouvel état Alpha qui permet de célébrer et profiter des nouveaux acquis et d’avantages de cette nouvelle vision du monde et position dans ce monde

{un diagramme !}

Questions

Où-sommes nous ?

Comment caractérisons-nous la situation dans laquelle nous nous trouvons ?

Où allons-nous ?

Comment caractérisons-nous la situation dans laquelle nous serons si les choses continuent de la même manière “Business as usual” ?

Cette question demande déjà d’appréhender les dynamiques en court, les tendances. Sur quelles informations nous appuyons-nous pour révéler ces tendances ?

Il s’agit de définir quelques points du passé, des mesures, et en prenant la situation actuelle comme pivot, d’imaginer par projection les points futurs.

Où voulons-nous aller à la place ?

Quelle est la situation que nous imaginons comme davantage favorable à la place à moyen long terme ?

Quelles sont les forces qui maintiennent le cap actuel ?

Quelles sont les nouvelles forces nécessaires pour aller dans la nouvelle direction ?

Quelles sont les nouvelles forces nécessaires pour changer de direction ?

Idée de jeu

  • sur l’inertie
  • sur les forces en présence
  • sur l’immunité au changement

Principe des aimants sur un tableau attachés par des ficelles ou le jeu du crayon piloté par pleins de personnes.

  • Le jeu Communication Race

Techniques de coaching

  • Le clean langage
  • Les approches narratives
  • Les constellations systémiques > représentation des points de référence des étapes. Déplacement dans l’espace